La composition d’un parcours de golf

La composition d’un parcours de golf

Quand on parle de Golf, il y a tout un vocabulaire à prendre en main à commencer par le terrain. D'ailleurs on ne parle pas de terrain mais de parcours. Généralement les parcours comptent 18 trous mais certains se contentent de 9. En effet, ceux-ci proposent un aller-retour, c'est à dire qu'on doit refaire les 9 trous une seconde fois pour finalement arriver à 18 trous.

Certains clubs veulent rendre la pratique de ce sport plus accessible. Pour ce faire, il existe des parcours initiatiques appelés "compact" ou Pitch and Putt. La principale distinction avec les autres parcours traditionnels réside dans la longueur des trous qui est nettement inférieure.

De plus, un parcours peut présenter des trous avec différents obstacles naturels. On peut très bien avoir des parties arborées, des buissons ou arbustes, mais aussi des plans d'eau, rivières ou ruisseaux, que l'on nomme obstacles d'eau. Ceux-ci sont délimités par des piquets jaunes (si l'obstacle traverse le trou) ou des piquets rouges (si l'obstacle d'eau longe latéralement le trou).

Ensuite, placées à des endroits stratégiques afin de rendre le terrain attractif, des pièces de sable, appelées bunkers permettent de pimenter le jeu. Le parcours fait l'objet tout au long de l'année, et plus particulièrement durant la saison golfique, de soins très attentifs.

Enfin, chaque trous de chaque parcours comporte quatre zones :

  • Le fairway : Il représente "l'allée" d'herbe courte qui compose la majore partie d'un terrain de golf. En général il peut mesurer de 100 à 500 mètres de longueur.
  • Le pré-rough : Il représente l'entre deux entre le fairway court et le rough haut.
  • Le rough : Il représente "l'herbe haute" et borde le fairway. Lorsque la balle est envoyée dedans, le golfeur est pénalisé par la hauteur du gazon ou des herbes qui le composent.
  • Le green : "Le vert" représente la zone de gazon tondue à ras où se trouve le trou. Le pourtour légèrement moins entretenu peut s'appeler "le collier de green", "l'avant-green", ou le "tablier du green". Tous les golfeurs finissent donc au putter pour avoir la meilleure précision.